Optimiser l’espace de son appart : quelques trucs et astuces pour y arriver

Le rangement, certains adorent, d’autres détestent. Mais une chose est certaine, ça en prend un minimum afin d’optimiser son espace pour ainsi en profiter pleinement. Non, mais quel effet que d’avoir un appart organisé et simplifié !

Fin 2018, plusieurs sont tombés (voire en amour) sur Netflix et la série L’ordre des choses selon Marie Kondo. Non seulement cette gourou de la méthode KonMari — qu’elle a créé elle-même — nous invite à maximiser notre rangement, mais elle nous propose aussi, à travers ce processus, de nous offrir de la joie et de la gratitude pour notre lieu de vie et les objets qui nous entourent. Un processus énergisant finalement !

Totalement inspirés par cette méthode, on t’offre quelques pistes à considérer lorsque tu te lanceras dans l’organisation de ton appartement pour qu’il respire le bonheur.

On range et on sélectionne par catégorie

Plutôt que d’utiliser la bonne vieille méthode du pièce par pièce, qu’on finit souvent par abandonner avant d’avoir fait le tour, ou encore celle du petit à petit, qui donne l’impression d’avoir toujours à recommencer, pourquoi ne pas essayer l’approche par catégorie suggérée dans la série ? C’est très simple ! Tu commences par les vêtements (souvent ce qui occupe le plus d’espace). Tu les positionnes tous à la même place (salon, chambre à coucher, etc.), question de mesurer, d’un seul coup d’œil, l’étendue de la « corvée ». Tu prends ensuite le temps de tenir chaque morceau de vêtement dans tes mains et tu te demandes s’il spark joy (traduction : s’il inspire en toi de la joie). Ceux qui le font peuvent rester, les autres seront donnés. Et on n’hésite pas ! Mais avant, on remercie chaque pièce qui nous a offert quelque chose. Gratitude, on te disait ?

Chose faite, on passe aux prochaines catégories : livres (qui feront des heureux dans les magasins d’occasion), papiers (attention aux papiers importants à conserver ! Tout ce qui est gouvernemental, assurances, bail, garanties et autres), articles divers (komono*) et, le dernier, mais non le moindre, celui qui demande un effort important : les souvenirs.

* CD, DVD, maquillage/produits pour les soins, accessoires, fourniture pour la maison, articles de cuisine, etc.

On s’offre un climat zen pour entrer pleinement dans ce processus

View this post on Instagram

Today I am overwhelmed with tons of messages from you related to hygge life style. I will be catching up and answer all the questions tonight. Thank you for being so wonderful!!! Instead of beautiful magical summer light I got some candles on this rainy Monday. Sending zen and peace your way!!! Don’t forget about SHARK Week 😉Mon . . . . . #midcenturtystyle#hyggehome#happyhome#hyggelife#hyggelifestyle#midcenturybohemian #sodomino#bohochick#zen#homeofficedecor #simplicity#zenhome#currentview#theeverygirl#instahome#scandiboho #scandinavian#mymodern#kinfolk#instadecor#etsypillows #instahomed#mydomain#apartmenttherapy#hgtvmagazine#lightandbright#showemyourstyled #candlelight

A post shared by Monika at Zigzagstudio (@zigzagstudiodesign) on

Plusieurs le disent : ranger, c’est souvent méditer. On entre dans sa bulle, dans un univers qui est le sien. Il est donc idéal de s’offrir un environnement calme. On peut penser à de la musique douce ou même opter pour le silence complet, ce que nous conseille d’ailleurs Marie Kondo — avec du temps pour travailler, de préférence en matinée.

Petite astuce qu’on aime, peu importe l’occasion, penser à l’environnement olfactif pour générer le calme : parfum d’ambiance tout doux, ou même une ou deux bougies à la lavande ou à l’eucalyptus pour une ambiance feutrée.

On suit un agenda précis

L’ennemi du rangement, c’est certainement la procrastination ! Il importe donc de mettre à son agenda du temps voué à ce processus. Trop de temps passé à laisser tes piles de vêtements de côté ou à te dire que tu t’occuperas des souvenirs plus tard ne fera que retarder un processus qui se veut relativement rapide si tu veux obtenir de véritables résultats dans ta maison, mais aussi, dans ton esprit. Suis le flow !

On plie et on range avec attention : principe du « te-ate », en japonais

Imprégner un vêtement ou un livre de son énergie, c’est une invitation de Marie Kondo. « Te-ate », qui veut dire « la main qui soigne », en japonais, c’est prendre soin de ce dernier, lui exprimer son affection. Prendre le temps de plier un vêtement est une façon d’avoir une vue rapide sur ses jeans ou ses cardigans, par exemple, mais c’est aussi d’offrir une énergie positive qui émanera, toujours selon elle, lorsqu’on le portera plus tard. Ésotérique ? C’est selon. Voici un lien sur YouTube pour découvrir son mode de pliage.

On opte pour du matériel de rangement pratique

Ranger sans avoir le contenant, ce n’est pas toujours évident. En effet, pour bien catégoriser ses produits, ça prend un espace délimité pour chacun. On opte donc pour l’utilisation de vieilles boîtes de chaussures, de paniers, et on maximise ses tiroirs.

Si on reste connecté aux outils de la méthode KonMari, on choisit des bacs transparents permettant de bien voir ce qui s’y trouve, c’est un must. On peut même apposer des autocollants sur ceux-ci pour savoir ce dont il s’agit exactement.

Tu aimerais en savoir plus ? Tu ne te peux plus de ranger ton chez-toi ? En plus de la série Netflix, un livre qui peut aussi te renseigner sur les techniques et habitudes à adopter, c’est La Magie du rangement : la vie commence après avoir fait du tri, de Marie Kondo. Ou encore, opte pour le guide pratique Ranger inspire la joie : la méthode KonMari pas à pas, de la même auteure. Y a pas à dire, c’est une pro dans le domaine !

 

En collaboration avec le blogue Bohos.ca

PARTAGER - SHARE
Share